Logo ANGEM

Menu

Si vous préfériez l'écoute à la lecture, sélectionnez le texte souhaité et activez le haut-parleur.

Cabinet médical - Tamanrasset

Cabinet médical - Tamanrasset
- Wilaya :Tamanrasset
- Daïra :Tamanrasset
- Age : 32 ans
- Situation familiale : marié, 2 enfants
- Activité : cabinet médical
- Financement :triangulaire  (ANGEM-banque-promoteur)
- Montant projet : 358 473.23DA
- Début d’activité : février 2007

A l’issue de mes études et après avoir obtenu mon diplôme de docteur en médecine générale à la faculté d’Alger en 2003, je suis retourné dans ma ville natale. Pour m’insérer dans la vie professionnelle, j’ai exercé dans le cadre des Contrats Pré Emploi, au niveau du secteur sanitaire de Tamanrasset où j’ai été  permanisé  au bout de quatre  mois de service.

Trois ans plus tard, l’idée m’est venue de m’installer à mon compte et j’ai décidé  d’ouvrir un cabinet privé. Je me suis alors rendu compte que la volonté n’était pas  suffisante pour y arriver. Les moyens financiers ont fait défaut d’où l’entame de la recherche de possibilités pour y remédier.

J’ai pris connaissance des  opportunités offertes par l’ANGEM, à travers une bénéficiaire d’un micro crédit dans le cadre de l’ancien dispositif. Je me suis alors rapproché du siège de la coordination de wilaya de Tamanrasset où l’on m’a informé des différentes formules de crédits, des conditions d’éligibilité et du dossier à fournir. La constitution de ce dernier a été très rapide et je l’ai déposé 24 heures plus tard. Je dois signaler que l’accueil et l’écoute du personnel de l’ANGEM ont été exemplaires.

Je pense que les personnes ayant un besoin en moyens financiers sont les seules  à pouvoir comprendre l’utilité d’un prêt et son importance. En ce qui me concerne, le micro crédit a contribué efficacement au démarrage de mon projet. Plus que ça, il représente pour moi « la bonne clé » pour ouvrir la porte de la réussite professionnelle.

Mon passage au secteur sanitaire m’a été d’une grande utilité. J’ai pu acquérir de l’expérience et me faire connaître davantage auprès des autochtones, d’autant plus que je suis le seul médecin natif de la région.

J’aurai pu choisir de m’installer dans une autre grande ville, d’une densité démographique plus importante, mais ce qui est fondamental pour moi c’est de rester auprès de mes parents et proches. Ceci vaut beaucoup mieux que l’argent qu’il m’est possible de gagner ailleurs.

J’ai loué un local que j’ai aménagé en cabinet dans un emplacement relativement acceptable. J’ai également  introduit une demande auprès de la coordination de wilaya pour bénéficier d’un local dans le cadre du projet présidentiel. des cents locaux par commune. Je souhaite que ces locaux soient construits dans des endroits fréquentés, susceptibles de favoriser  l’émergence et le développement des activités.

En outre, je dois avouer aussi que mon activité fonctionne de façon très satisfaisante et qu’elle évolue en permanence.

De façon générale, l’appui et l’aide de l’ANGEM ont été très précieux pour moi.

Le crédit qui m’a été accordé, après seulement 3 mois d’attente,  a été consacré à l’achat du matériel et équipement indispensables. Je souhaiterais, à l’avenir, acquérir un matériel complémentaire tel qu’un appareil d’échographie.

L’apport personnel demandé est raisonnable, et l’Agence BNA de Tamanrasset a répondu avec célérité à ma demande.

Je n’ai pas rencontré de difficultés pour rembourser mon crédit dans les délais arrêtés, d’autant plus que j’ai bénéficié, dans le cadre des aides accordées aux médecins, d’une réduction de 9% sur le taux d’impôt.

Ma situation sociale et mes conditions de vie, notamment en ce qui concerne l’habitat, se sont améliorées notablement, étant marié et ayant deux enfants.

En outre, cette activité m’a permis de recruter un infirmier, pour m’aider et  assurer certains soins aux malades (Injections, pansements)

Je souhaite la continuité dans l’octroi des crédits pour toutes les activités, mais avec une adaptation adéquate des  montants aux besoins de celles-ci, en tenant compte  de leurs  spécificités.

Je formule le souhait que  les bénéficiaires seront à la hauteur de la confiance placée en eux et qu’ils honoreront leurs engagements vis-à-vis de l’ANGEM, spécialement en ce qui concerne le remboursement des crédits.

Je tiens enfin à exprimer mes vifs remerciements aux autorités concernées pour nous avoir offert  l’occasion de créer nos propres emplois grâce au micro-crédit ANGEM.

Retour en haut Imprimer

Coordonnées ANGEM

  • AGENCE NATIONALE DE GESTION DU MICRO-CREDIT "ANGEM"
  • Cité 1516 Logts (AADL) Aïn El Malha Tours N° H1-H2-H3 CP: 16105
  • Gué de constantine Alger Algérie
  • Email:  contact@angem.dz
  • Site Web: http://www.angem.dz

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

L'ANGEM financera plus de 140.000 projets en 2015 (DG)
L'ANGEM financera plus…

Samedi 19 Mars 2016

Monsieur le Premier Ministre visite des stands de l’ANGEM à El Tarf
Monsieur le Premier…

Samedi 19 Mars 2016

L’ANGEM présente au 4ème congrès de l’Organisation de la Femme Arabe
L’ANGEM présente au…

Samedi 19 Mars 2016

Newsletter

Recevoir les lettres d'informations de l'ANGEM
Conditions d'utilisation

banques partenaires